Réalisations

Livres

“Ah si j’étais goy!” sur Kobo et Amazon sous son titre d’origine “Si t’as peur dans le noir, allume!” et avec une nouvelle couverture. Format: EPUB2, Kindle

Myriam ou la joie de vivre, une nouvelle de Catherine Fuhg in l’Abécédaire incomplet de l’humour juif…

Résumé:

« Dieu ne pouvait être partout, alors il a créé la mère. » Ce proverbe Yiddish, Véro-Débo l’incarne. En réponse, ses enfants en pratiquent un nouveau : « Une mère juive, ça ne se gère pas, ça se mate. »

Roman à la fleur d’oranger, « Ah si j’étais goy » raconte, avec le sourire, la vie d’une mère célibataire, juive de surcroît, aux prises avec ses quatre enfants, en pleine recherche identitaire. Un quotidien qui ressemble à un combat de boxe, ponctué de rounds décisifs et de KO techniques, dont elle ne se remet que grâce à l’autodérision.

Livres à venir

Trois romans en quête d’éditeur

La Grosse, l’Amour et le Tramway, une fantaisie romantique, avec de l’amour, des miracles et beaucoup d’humour.

Vanessa Shamensky est une grosse, une très grosse. D’ailleurs, elle est, elle fait, tout très, tout trop, à la folie… Elle a toujours au moins un coup d’avance sur les autres. Sur elle-même aussi, quel ennui ! Puis, il y a l’amour. Ou plutôt, il n’y a pas. Et le reste qui suit. Prisonnière de deux voix en elle qui se chicanent et s’injurient à longueur de pensée, elle décide d’en finir. À l’unanimité. C’est là qu’arrive le tramway. Car on n’en finit pas avec la vie comme ça.

Et après, il se passe quoi ? Eh bien après, ma foi…

« Le problème avec les miracles, c’est savoir quoi en faire. Au retour de son bien-aimé, Pénélope n’a plus tricoté. Après avoir rencontré Dieu, Moïse s’est mis à bégayer… »

Amour et Vocation, une comédie romantique, à Paris, dans le monde de la mode, et pleine d’humour.

Adolescente, Camille s’était juré de ne jamais se perdre dans l’amour, de résister aux hommes, au désir de leurs bras puissants et de leur chaleur protectrice. Pas question de laisser réduire son ambition en poussière pour devenir la femme de… Et après la mère de… Car l’amour est un engrenage, on commence petite amie et on finit prisonnière d’une cage plus ou moins dorée.

À la veille de ses vingt-cinq ans, elle décide que l’heure est venue d’abandonner le giron de la ferme familiale. Elle « monte » donc à Paris chargée de sa machine à coudre, de ses maigres économies et ses immenses espoirs.

Question de principe, un thriller romantique. Oui, Catherine le sait. Vous ne vous y attendiez pas. C’est justement ce qu’elle veut. Vous surprendre encore et toujours. Et quoi? Pas d’humour cette fois? Mais bien sûr que si, plein d’humour! What else?

Tête brûlée de cinquante ans, et des poussières qu’elle ne compte pas – elle ne fait pas le ménage –, Laurence vient d’ouvrir son agence de conseil en galère, sa grande spécialité, quand elle aperçoit Isabelle, sa meilleure amie de lycée, perdue de vue il y a « cent ans ». Des retrouvailles pleines de promesses de rire, de joie, de Rock’n roll. Le lendemain, Isabelle se met aux abonnés absents. Laurence s’en alarme. Suivant son intuition, elle mènera son enquête. Au péril de sa vie.

Cinéma

Catherine a réalisé des films publicitaires et des clips musicaux entre autres pour BMG Ariola à Berlin, avec le cabarettiste Olaf Schubert, et Variances Sports à Paris. Elle a écrit et réalisé le long-métrage de cinéma DEKAdance – der Film, le portrait drôle et grinçant d’un groupe de musique culte de l’ex-RDA à travers l’histoire mouvementée de la chute du mur de Berlin.

Elle travaille actuellement à un documentaire-fiction sur les femmes, le rire et l’humour.

Autres

Catherine a travaillé comme journaliste à Los Angeles, dans une autre vie, il lui semble. Mais dans cette vie-ci, elle a contribué à différents médias en ligne et papier comme Opinion Internationale et Israel Magazine…
https://www.opinion-internationale.com/?s=fuhg

https://www.pressenza.com/fr/2016/04/la-pensee-positive-lechelle-de-la-societe/